AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La légende du crâ-tin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
-oni-



Masculin Nombre de messages : 7
Age : 31
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: La légende du crâ-tin   Sam 19 Jan - 16:25

//Voila une petite histoire. Si vous avez le courage lisez donc ^-^//

Il y a de cela quelques années maintenant, dans une contrée reculée, pas oubliée mais évitée plutôt, ma naissance délivra (ma mère déjà, mais surtout) mon village de sa malédiction.
En effet, le village Tin, perdu au fond de la forêt Tamarre, abritait plusieurs familles Cras qui vivaient simplement et paisiblement. Leur naïveté et joie de vivre innée étaient fort peu appréciées des villageois voisins, qui, dès qu’ils croisaient un de ces habitants, ne pouvaient s’empêcher de marmonner « Tiens, regarde ça, encore un Cra-tin, je te parie qu’il croit que le soleil est une bougie très loin »
Cette situation affectait surtout l’haruspice de Tin, la vénérable Cra-Rabosse. Elle ne supportait pas ces moqueries et fulminait en silence en attendant le moyen de leur faire comprendre que les Cras-tin n’étaient pas si stupides.
Mais le chef du village, Cra-Nechove, que sa longue expérience avait assagi, n’appréciait guère ces rancœurs et prônait la paix entre cités. Il interdit donc à Cra-Rabosse de comploter en secret, car l’intelligence vraie du Cra, était de savoir lier amitié et se tenir éloigné des dangers.
Mais Cra-Rabosse n’accepta pas cette situation et voulut faire entendre raison aux villageois aveuglés par leur simplicité. « On se moque des Cras-tin, on vous sous estime, et vous ne faites rien pour prouver votre valeur ? Puisqu’il en est ainsi, je maudis le village. Si les Cras-tin ne savent pas faire face aux quolibets, ils ne méritent pas de continuer à subsister ».
Et c’est ainsi que Tin ne put plus enfanter. Cra-Rabosse fut bannie sans discours. Les Cras-tin, après quelques années, commencèrent à angoisser. Plus aucun Cra nouveau né… Cra-Nechove, envoya certains des villageois chercher femme ailleurs et revenir avec, pour rompre la malédiction. Rien n’y fit. 20 ans s’écoulèrent, la population s’amenuisait et avec elle l’espoir de retrouver la vie simple d’autrefois.

Une jeune Cra au fort tempérament, Cra-Ractère, étudia avec soin l’histoire de cette malédiction et décida de trouver la solution.
« Il suffit de prouver la valeur des Cras pour retrouver la dignité que Cra-Rabosse croyait perdue ! » déclara-t-elle. Elle alla au temple de magie et sollicita l’aide de l’esprit de la forêt, gardien de Tin. L’esprit entendit sa requête et répondit « je redonnerai espoir aux Cras-tin en te donnant le fils qui sauvera l’honneur souillé ». Quelques mois plus tard je naissais et avec une lourde destinée.

La sage-femme du village, Cra-Vailacommencéappelezlepère, qui avait la symbolique tache de trouver les noms des nouveaux nés, se concentra longtemps sur mon cas. « On l’appelera Oni, car il n’est ni enfant Cra, ni enfant Esprit, c’est un démon (- oni-) »
Ma mère frémit à cette déclaration, et la sage-femme poursuivit « mais ce démon ayant la tache de nous sauver tous, sera ange en son fond. Célébrez ensemble, la naissance de Oni l’ange Cra » et la foule des villageois entama des vivas d’espérance.

Je fus l’enfant le plus aimé, choyé qui n’ait jamais existé puisque qu’en plus d’une mère téméraire et d’un père esprit magique, j’avais tout un village entier pour famille.
Ma mère avait convenu que je devais apprendre les valeurs du courage, bravoure, noblesse de cœur et vaillance dès mon plus jeune âge pour redonner les couleurs au blason de Tin.
J’appris à me battre avec des amis elfes de mon père, puisque ce n’était pas le point fort de ma communauté. J’avais trois ans quand Elfe-icace me donna mon premier arc. C’était un bon professeur et très vite je devins le meilleur espoir régional dans les concours de tir à l’arc…. Mais ceci ne concerne pas mon histoire (quoique 6 coupes et 15 médailles ça se mentionne quand même ! sans oublier le trophée Violon des petits archers à cinq ans).
Mon oncle Cra-Ci me fit étudier la politique et les rudiments de la diplomatie.
Au temple mon père m’enseigna la multi-magie, me fit lire des grimoires d’incantations, étudier l’histoire de la magie et fut à l’origine de cet attrait incontrôlable pour la forêt. C’est certainement pour cela qu’à mes dix huit ans, lorsque le chef Cra-Nechove (surnommé l’in-Cra-vable par des mauvaises langues jalouses de sa longévité) me demanda de choisir un métier, je n’hésitai pas une seule seconde pour décider que ce serait bucheron.

Lorsque j’eus 20ans, le conseil se réunit. Il fut décidé qu’il était temps pour moi de partir du village et parcourir le monde pour rétablir l’honneur des Cra-tins et trouver Cra-Rabosse pour lui prouver notre valeur et lever ainsi la malédiction.
C’est ainsi que je quittai Tin au petit jour, avec mon baluchon, mon arc, mes talents d’archer, de sculpteur, de bucheron et la force et le courage qui sont miens.
Mi esprit magique, ma vaillance est sans faille
Mi Cra-tin, chaque soir je me demande qui souffle sur le soleil pour l’éteindre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Wiploc-



Masculin Nombre de messages : 335
Age : 27
Compte Dofus : mgervais
Métiers : boulanger/paysan/alchimiste - bijoutier - cordonier
Guilde : Le palais
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: La légende du crâ-tin   Sam 19 Jan - 19:06

Hum... belle description
Et tu as fini par la trouver cette Cra-Rabosse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeMixeur



Masculin Nombre de messages : 725
Age : 43
Compte Dofus : Biaggi
Métiers : alchimiste lvl94
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: La légende du crâ-tin   Sam 19 Jan - 19:18

tres belle vie que tu as eu avoir tout le village tin pour t'aider a grandir et devenir plus fort c'est beau.


moi pauvre iop solitaire sans parents arrivé dans ses contrées un soir d'orage je suis jaloux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La légende du crâ-tin   Aujourd'hui à 4:52

Revenir en haut Aller en bas
 
La légende du crâ-tin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Investigation] Qui mourra dans La Légende Renaît ?
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.
» Battosai - [gardien de la légende et le squig]
» [Blog] Les lieux du film "BIONICLE La légende renaît spécial JM134"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Sanctuaire de la Mémoire :: Présentation-
Sauter vers: